Fini l’Ankou

Ça y est, mon deuxième conte est terminé!

J’attends de recevoir mes premières pages scénarisées du tome 3 des Druides. J’ai lu aujourd’hui le synopsis  de ce tome 3 et c’est plus que prometteur! D’ici quelques semaines, je serai affairé à la promotion du tome 2 au Québec. J’aurais aimé être en France pour participer au lancement de mon album, mais ça n’ira qu’en janvier avant que je puisse rencontrer mes lecteurs Franco Belge. De belles promotions s’annoncent pour l’album. Des Kakemonos, des panneaux bus et tout le tralala! 

Double-page des Druides

Maintenant quelle est parue en pré-publication dans le magazine Suprême Dimension du mois d’août, je crois qu’il n’y a de problème pour que je vous montre cette double page extraite du tome deux des Druides. ( Qui soit dit en passant, sera en vente dans environ un mois dans toutes les bonnes librairies franco -belge) publicité crasse :)

Marie


Les choses se corsent pour la belle Marie.

 Plus que deux pages à terminer pour mon second conte de l’Ankou. Dommage,  je m’amuse ferme avec l’aquarelle. :)

Ahhh… L’aquarelle!

Après avoir été mis plusieurs mois de côté, le temps de terminer mon deuxième album des Druides, j’ai repris ma deuxième histoire des contes de l’Ankou, là où j’avais laissé. Quel plaisir de reprendre ses pinceaux et son aquarelle et de faire véritablement et non numériquement des couleurs sur un papier aquarelle.

Contes de l’Ankou

Sans doute l’avez-vous déjà vu sur mon site ou sur un forum. J’ai tout de même cru bon de vous montrer ici sur quel projet je planchais ces jours-ci. Il s’agit de deux contes que j’ai à illustrer toujours pour les éditions Soleil. Cette fois ci, il s’agit d’un collectif du nom des Contes de l’Ankou. À bord de ce projet, des noms aussi prestigieux qu’Olivier Ledroit et Guillaume Sorel. Je ne connais pas le nom des autres auteurs mais ce troisième tome est plus que prometteur avec ces deux compères.

En attendant

En attendant  que je remette au travail sur mes planches, je me suis amusé à faire un Speed Painting d’une vingtaine de minutes sur le thème des vampires. Aujourd’hui, je reprend là où j’avais laissé pour les contes de l’Ankou. Il me reste 4 planches à faire pour terminer cette histoire. Pas facile de retremper dans un travail que l’on a mis de côté depuis plusieurs mois.